Qui suis-je ?

Je suis thérapeute et formatrice en psychodrame et en psychogénéalogie formée pendant de longues années par entre autres Anne Ancelin Schützenberger, créatrice de la psychogénéalogie dans les années 1970.

 
MARIE-MADELEINE NYSSENS, je suis née en 1956. Je suis  mariée , maman de quatre enfants et grand-mère.. Après une licence en sciences économiques à l’Université catholique de Louvain (UCL) et quelques années d’enseignement en humanités secondaires  je décide de me réorienter quelques années plus tard et je termine  un baccalauréat en sciences de la famille et de la sexualité en 1993 (UCL). Passionnée par la relation, je décide d’approfondir ma formation au CEFA à Bruxelles en devenant conseillère conjugale en 1999. Peu après, je prends contact avec la Psychothérapie Corporelle Intégrative (PCI) particulièrement étudiée au Canada, j’en deviens thérapeute en 2008. Depuis plus de trente ans, je continue à me former au  psychodrame et suis psychodramatiste certifiée. (CFIP Bruxelles ,conforme au règle de FEPTO  et ancienne  collègue et amie  de Anne Ancelin Schützenberger,Paris).Je suis également formée et certifiée  à l’outil de la psychogénéalogie par l’ITTA ( ITTA : International Therapy Trangenerational Anne Ancelin Shützenberger ) . Je suis membre de L’école Française de Psychodrame; éfp.
 
J’ai eu la grande chance de travailler pendant de très longues années individuellement et en groupe avec Anne Ancelin Schützenberger qui fut et reste pour moi une grande ressource. En fin de vie elle était une Amie pour moi.
 
Vous pouvez voir aussi cette vidéo sur you tube en tapant « YouTube Marie-Madeleine Nyssens »

Vidéo réalisée en mars 2014.  Ma rencontre avec Anne Ancelin Schützenberger (Paris) en 2009 marque un tournant dans ma vie professionnelle. Sa façon de travailler – le psychodrame triadique m’intéresse particulièrement. Ce psychodrame appelé triadique englobe la triade Freud, Kurt Lewin et Moreno,  en utilisant la compréhension de la communication verbale des sentiments, l’expression non verbale des sentiments et des liens transgénérationnels. La force du groupe et donc la fonction thérapeutique de celui-ci continue à me passionner et à m’émerveiller. Pour appliquer cette manière de travailler, j’ai à cœur de me référer à des techniques développées au sein d’écoles et à des praticiens reconnus. J’utilise dès lors l’outil de la psychogénéalogie.

Avec le psychodrame triadique Je vous  proposons de vivre une expérience en petit groupe .
Le psychodrame triadique se base sur trois approches : la dynamique du groupe, le jeu et le langage du corps.
 
Le psychodrame donne à chacun   l’occasion de « jouer » des situations qu’il vit aujourd’hui , des situations qu’il a vécu dans son histoire ou encore ,des situations imaginaires. Chacun joue à son propre rythme c’est à dire quand il le décide.
 
 Le psychodrame ouvre un nouvel espace, celui du jeu. le jeu permet de se laisser surprendre , de découvrir une énergie créatrice et de trouver ,à son rythme, une sécurité dans son corps.
 
Jouer veut dire mettre de la vie, mettre de l’énergie.
                   
                 La Créativité est à la base de ce travail en groupe;
 
                                        L’expérience passe d’abord par le corps puis par la parole
 
 
 
 

formation à la    » psychogénéalogie et au psychodrame triadique  »  pour professionnels de la relation d’aide 

 

Six journées  de formation  .
 
LA PSYCHOGENEALOGIE permet de vous retrouver dans votre lignée familiale, de trouver votre place. Cette approche permet aussi de renouer des liens, de trouver de nouvelles énergies. Connaître un petit peu plus son histoire familiale permet encore de clore certaines « tâches inachevées » du passé. Ce travail touche la transmission de problèmes et de secrets trangénérationnels conscients et inconscients.
 
 
 
Au cours de ces journées chacun  aura la possibilité d’éclaircir des demandes personnelles concernant son génosociogramme.
 
 
 Le groupe est aussi ouvert aux personnes qui n’ont jamais travaillé leur génosociogramme .  Je leur demanderai de faire l’expérience de  travailler leur génosociogramme  au sein du groupe  dans un premier temps.
 
 
Le génosociogramme est un travail sous forme d’une représentation graphique de sa famille jusqu’à cinq générations en général  . Il met en lumière des forces mais aussi certains  traumatismes qui ont été subis dans sa famille et qui quelques fois viennent hanter nos comportements, nos choix dans nos vies ; Les thèmes de loyautés invisibles familiales, de secret de famille, de dates d’anniversaire, de hontes, …sont mis en lumière lors de ce travail.
 
Dates : Les 19 et 20 septembre 2022, 23 et 24 janvier 2023  et 5 et 6 juin 2023.
 
Animateurs: Marie-Madeleine Nyssens et Abdessamê Es-salmi (assistant).
 
N’hésitez pas à me contacter si vous désirez participer à ce groupe pour l’année 2022-2023. GSM: 0497177160
 
Le prix est de 120 euros la journée, soit 720 euros pour l’année.
 
 Je vois  ce groupe de formation comme aussi un groupe de réflexion autour de la psychogénéalogie et du psychodrame.
 
 Avec  ce groupe je  crée  en Belgique le premier groupe de psychogénéalogie et psychodrame triadique . J’ai à cœur de transmettre une partie de l’héritage que j ai reçu pendant de longues années de Anne Ancelin Schützenberger.
 
Je vous conseille vivement de lire le livre : Aïe ,mes aïeux de Anne Ancelin Schützenberger; la méridienne, Desclée de Brouwer.